Scroll to Content

Vous êtes en voyage en France et vous voulez visiter des musées peu connus et qui sortent de l’ordinaire. Grâce à ce top des musées français méconnus, choisissez votre prochaine sortie culturelle.

Pourquoi choisir des musées méconnus ?

Si de nombreux touristes choisissent de visiter un musée peu connu alors qu’ils peuvent aller au Louvre, c’est parce qu’il existe de nombreux avantages à sortir des sentiers battus. Pendant que la foule s’agglutine autour de Mona Lisa, visitez tranquillement un musée moins connu et prenez votre temps en admirant de belles œuvres d’art car il y a moins de foule. Il est connu que les attractions touristiques les plus populaires sont les plus coûteuses. En choisissant des musées méconnus, vous êtes sûrs d’économiser sur les tickets d’entrée. Tout le monde sait que ce qui est exposé au musée de l’Orangerie permet un enrichissement culturel. Une centaine de sites internet et de livres en parlent. Partez à la découverte de nouvelles adresses où de nombreuses collections d’œuvres d’art sont exposées. En choisissant de visiter des musées moins connus, non seulement vous contribuez à faire connaître des artistes en herbe, mais en plus vous leur apporter votre aide financière.

Si vous êtes décidés à vous lancer dans cette aventure atypique, visitez www.soyez-curieux.fr.

Le musée des Arts Forains

Si vous êtes fatigué de ces visites où vous devez vous tenir bien tranquille de l’autre côté d’une vitre, le musée des arts forains est fait pour vous. Ici, le concept est de combiner culture, curiosité et convivialité en permettant à ses visiteurs de prendre part à l’exposition. Où en trouver ? Le musée des arts forains est situé au 53, avenue des Terroirs de France. La station de métro la plus proche est Cour Saint-Emilion. Réservez à l’avance et prévoyez des visites guidées. De quoi s’agit-il ? Un musée des arts forains est un musée privé créé Jean-Paul Farvan à partir de sa collection personnelle d’objets forains antiques, remontant jusqu’en 1850 : des manèges datant de la belle époque, des œuvres historiques et indépendantes, des attractions foraines et des boutiques. Divisé en cinq parties, le musée donne à ses visiteurs un aperçu de ce à quoi ressemblaient les fêtes foraines il y a une centaine d’années : le musée des Arts Forains (chevaux de bois, manège de vélocipèdes et jeu de boules), le théâtre du merveilleux (rappel des expositions universelles du 20ème siècle), les salons vénitiens (attractions sur le thème de Venise), le Magic Mirror (une ancienne salle de bal des années 20) et le théâtre de verdure. Qui peuvent visiter ces musée ? Les amayeurs de fête foraine et de parc d’amusement seront particulièrement satisfaits par ce type de musée car c’est l’idéal pour les sorties en famille et entre amis. Les visiteurs auront la chance d’admirer des manèges et boutiques foraines d’époque.

Le plateau

Le plateau ou Centre d’art contemporain propose tous les ans quatre expositions dans le but de promouvoir de nouveaux artistes et pour faire connaître leurs dernières acquisitions. Où en trouver ? Le plateau se trouve 22 rue des Alouettes, 75019 Paris. Vous y accèderez via la station de métro Buttes-Chaumont. De quoi s’agit-il ? Créé dans le but de vulgariser l’art contemporain, ce centre constitue un espace important pour la création contemporaine, notamment les beaux-arts, la danse et la musique. Il porte une attention particulière à l’aide sociale et à l’éducation, et propose régulièrement des activités éducatives. Qui peuvent visiter le plateau ? Tous peuvent visiter le centre, mais spécialement les fans de beaux-arts et d’art contemporain. C’est l’adresse idéale pour ceux qui veulent découvrir de nouveaux artistes.

Le musée du fumeur

Ce musée peu ordinaire et ses collections d’objets liés à la cigarette vont constituer une étape importante dans votre découverte des musées méconnus de France. Où en trouver ? Le musée du fumeur se trouve au 7 rue Pache, 75011 Paris. Prenez le métro  pour la station Voltaire et descendez Rue de la Roquette. De quoi s’agit-il ? C’est un musée créé en 2001 par Michka Seeliger et Tigrane Hadengue. Il est consacré à la cigarette et au tabac, une activité ramenée d’Amérique par Christophe Colomb il y a 500 ans. Situé près du cimetière Pierre Lachaise, ce musée propose une étonnante collection d’objets comme des cartes postales et bandes dessinées liées au tabac, des feuilles séchées de plantes de tabac provenant de Virginie et de la République Dominicaine, d’anciens paquets de cigarettes, des tabatières, des pipes en porcelaine datant du 17ème siècle, des pipes en cuivre que les Chinois avaient l’habitude de porter autour de leur taille pour fumer l’opium ou encore des briquets tibétains. Le plantarium recrée les conditions naturelles pour planter la plante de tabac, permettant aux visiteurs d’admirer tout au long de l’année leur croissance. Depuis peu, une salle réservée au vaping a vu le jour. Qui peuvent visiter ce type de musée ? Les fumeurs comme les non-fumeurs peuvent visiter ce musée ne serait-ce que pour étendre leurs connaissances sur le tabagisme.