La disparition de Giancarlo Fassina

C’est une période très malheureuse pour les créateurs italiens d’une certaine génération, celle des années trente… En quelques jours, après Alessandro Mendini et Mario Marenco, Giancarlo Fassina est, également, décédé à l’âge de 84 ans.

Ingénieur, architecte et designer, Fassina était connu comme “le magicien de la lumière”. Il s’est spécialisé dans la conception de luminaires et a remporté en 1989 le Compasso d’Oro, le prix de design le plus important, pour une lampe, la Tolomeo conçue pour Artemide avec Michele De Lucchi.

La carrière de Giancarlo Fassina

Giancarlo Fassina, né à Milan en 1935, a fait ses études à Fribourg, en Allemagne, où il a obtenu son diplôme de l’Institut supérieur d’ingénierie. Il est devenu, ensuite, diplômé en architecture au Politecnico di Milano.

Après avoir travaillé dans une société produisant des moteurs endothermiques, il a commencé sa carrière vers l’âge de 30 ans chez Artemide, la société milanaise spécialisée dans la production d’accessoires d’éclairage.

Il est resté longtemps lié à Artemide, mais depuis 2001, il collabore avec d’autres entreprises de premier plan, telles que Luceplan, Nemo, Caimi Brevetti et d’autres, pour lesquelles il a conçu des lampes et des systèmes d’éclairage.

Au cours de son activité, il a conçu l’éclairage de nombreuses expositions et installations, les soignant dans le détail, jusqu’à l’étude de la lumière et des ombres. On se souvient notamment de celle sur Hayez au Palazzo Reale de Milan ou de l’événement “Design in Usa” au Castello Sforzesco. Il a, également, conçu l’éclairage de la salle principale de l’Académie de Brera.

La lampe Ptolémée de Giancarlo Fassina et les autres

Levez la main si vous n’avez jamais eu de lampe Ptolémée ou de remaniement de celle-ci dans votre maison… Vous ne savez peut-être pas que c’est son nom, mais c’est, sans doute, l’une des lampes de table les plus populaires.

Le nom de Giancarlo Cassina, ainsi que celui de Michele De Lucchi, est inextricablement lié à celui de cette lampe iconique d’Artemide.

Ptolémée se distingue par sa tige mince et pliable qui peut être pliée et manœuvrée d’une seule main grâce aux articulations inspirées de la structure des trabucchi, les anciennes machines de pêche répandues le long de la côte adriatique.

Au fil du temps, la lampe a été déclinée en de nombreuses versions, couleurs et tailles, jusqu’à la lampe XXL de près de trois mètres de haut avec un socle en béton.

Mais bien sûr, la carrière de Fassina n’est pas liée à un seul exploit. Il y a beaucoup d’autres créations à retenir. Il s’agit notamment du système Aggregate, également conçu pour Artemide en collaboration avec Enzo Mari.

Aggregato est une lampe caractérisée par un système de montée et de descente avec contrepoids en résine thermoplastique transparente, disponible en version suspendue, au sol et de table.

Les diffuseurs, disponibles en deux tailles, sont coniques (méthacrylate, métal ou opaline) ou sphériques (méthacrylate).

La collaboration avec Carlo Forcolini, en revanche, est due à l’applique Dinarco, composée d’un corps en métal peint en blanc et d’un support mural en aluminium moulé sous pression. Il génère une lumière indirecte qui met en valeur sa forme arrondie, créant ainsi un jeu de lumière.